Vue extérieure de la chapelle des Capucins - Photographie : Sandrine Moracchini

Vue extérieure de la chapelle des Capucins – Photographie : Sandrine Moracchini

Ce centre d’art contemporain est né en 2009 avec le projet européen SMIR (eSpaces Multimédia pour l’Innovation et la Recherche) financé dans le cadre de la «coopération territoriale européenne» du programme ALCOTRA (Alpes Latines Coopération Transfrontalière). Avant d’intégrer la chapelle des Capucins fraichement restaurée, il développe ses activités – expositions et conférences – hors-les-murs.

En octobre 2012, une nouvelle programmation voit le jour. L’état renouvelle son soutien en partenariat avec la région Paca, le département des Hautes-Alpes et la commune d’Embrun.

Le centre d’art contemporain Les Capucins propose quatre à cinq expositions par an (dont une hors-les-murs) qui sont issues de projets spécifiques, considérant le lieu, son architecture, son environnement et son histoire.

Les artistes sont invités à travailler sur place, et engager des collaborations avec des associations et des artisans locaux. Cette implication du côté de la production, couplée à un travail de prospection important, permet au centre d’art de se positionner, non pas comme un simple relai de ce qui a déjà été exposé, mais au début de la chaine de diffusion. En montrant en primeur des oeuvres inédites, il valorise ainsi son activité aussi bien du côté du public amateur que des professionnels de l’art.

Vue de l'exposition L'espace du vide, Christophe Cuzin, 2014 - Photographie : Eric Tabuchi

Vue de l’exposition L’espace du vide, Christophe Cuzin, 2014 – Photographie : Eric Tabuchi

Parallèlement aux expositions et évènements artistiques (performances, lectures, concerts, projections vidéo…), Les Capucins proposent des rencontres avec des professionnels de l’art ainsi que des projections de films documentaires.

Un accompagnement individuel est par ailleurs systématiquement proposé à chacun des visiteurs des expositions, qui n’est jamais laissé seul (sauf s’il le souhaite bien sûr) face aux œuvres présentées.

Cette rencontre ne prend pas la forme d’une visite à proprement parlé mais plutôt d’un échange, le plus souvent informel, autour des problématiques soulevées par l’exposition. L’idée n’étant pas de proposer une grille de lecture toute faite mais d’engager une discussion ouverte et spontanée. Le centre d’art entend rendre ainsi ses projets accessibles à un public élargi, des initiés aux simples curieux.

A commencer par les plus jeunes, c’est pourquoi il met en place un programme de sensibilisation d’art contemporain en partenariat avec les établissements pédagogiques de la ville d’Embrun et des communes limitrophes. Cette initiation se traduit par des visites des expositions, des ateliers d’arts-plastiques et depuis 2015, une résidence d’artistes en milieu scolaire.

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Partager ce contenu