Autrefois morgue de la ville de Cannes, le Suquet des artistes a été rénové et inauguré en 2016 avec pour objectif de promouvoir la création plastique contemporaine dans un territoire qui n’avait pas fait de cette question une priorité. Ce lieu singulier par son histoire et son emplacement stratégique dans le centre ancien de Cannes possède une topographie complexe, héritée de son passé, qui pose un défi à chaque nouvelle exposition pour son commissaire. A l’espace d’exposition proprement dit – un peu plus de 350 mètres carrés – s’ajoutent quatre ateliers attribués à des artistes cannois.

La gestion du Suquet des artistes a été confiée en 2018 au Pôle d’art moderne et contemporain de Cannes (PAMoCC) dirigé par Numa Hambursin, avec la volonté de consacrer l’espace à la jeune création dans l’esprit d’un laboratoire artistique, et de le placer en résonance avec les autres lieux de la ville. Après avoir notamment accueilli cette année Avis de grand frais en partenariat avec l’association la Station de Nice, le Suquet des artistes va instaurer en 2019 un rythme de trois expositions annuelles en plus des Rencontres Artistiques de Cannes en novembre, nouveau cycle de conférences.