Les Visiteurs du Samedi 19 Mars 2016 - GALERIE EVA VAUTIER - Carte Blanche à Ben © Julien Mc Laughlin

© Julien Mc Laughlin

« Je suis née à Nice en 1965 dans un vivier artistique bouillonnant. Ben me signe à l’âge de 3 mois comme sculpture vivante. Immergée dès l’enfance dans les Pour et Contre, à la Fenêtre, rue Tondutti de l’Escarène et à Saint Pancrace rencontrant successivement les artistes de l’Ecole de Nice, Supports Surfaces, Figuration libre et le groupe Fluxus, je les ai écoutés, observés. J’assistais passionnée à leurs débats qui ont façonné mon esprit et ont fait partie de l’histoire de l’art. J’ai ensuite développé de chaleureuses relations avec les artistes de ma génération et notamment mes amis de La Station, où j’ai participé à l’organisation des expositions. Cela m’a permis de rencontrer de jeunes artistes d’horizons différents. J’ai travaillé en parallèle avec mon père sur son catalogue raisonné, ses nombreuses expositions, ses éditions et à sa galerie « Espace à Débattre », 2 rue Vernier.

Tout ceci rassemblé m’a amené à ouvrir ma propre galerie dans ce même lieu, offrant un espace d’exposition d’art contemporain. Ce sera donc au cœur du quartier de la Libération, chaleureux et vivant que cet espace accueillera six grandes expositions dans l’année avec de jeunes artistes émergents et certains plus confirmés, du groupe Fluxus, de la Figuration Libre… Des événements viendront ponctuer les expositions : des performances, des concerts, des soirées vidéos, de la danse, des débats, des lectures de poésie, ainsi qu’un coin lecture pour ceux qui voudront prendre le temps de découvrir des catalogues d’artistes et des vidéos.

Bien d’autres idées sont en cours de maturation avec ma volonté de rendre l’art plus accessible, en mettant en place une artothèque, et en proposant à chaque nouvelle exposition, une lithographie originale de l’artiste. Mon ambition pour la galerie : qu’elle devienne un espace de recherche, de débordement, de création, d’échange et d’écoute. Je vais mettre beaucoup d’énergie pour faire de ce lieu un endroit vivant, un passage obligé à Nice où l’art sera présent et à la portée de tous ceux qui en franchiront la porte.

Pour l’inauguration, j’ai eu le plaisir d’inviter deux artistes féminines : Sandra D. Lecoq qui peint, coud, colle avec sa force et sa révolte, et Virginie Le Touze qui imprègne de sa douceur piquante ses photographies. »

Eva Vautier

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Partager ce contenu