du mercredi 27 mars 2019 au dimanche 30 juin 2019

Venez découvrir les artistes de l’art minimal américain au 3ème étage du musée

À la fin des années 1950 apparaît une génération d’artistes dont les tableaux abstraits ont abandonné les éléments expressifs de leurs prédécesseurs. À côté du Pop Art, l’autre grande tendance porteuse d’un changement radical du climat artistique, en peinture et en sculpture, au début des années 1960, est le mouvement minimaliste qui s’épanouit dans le white cube, espace d’exposition peint en blanc. Le Minimalisme se caractérise par la réduction du vocabulaire plastique et pictural à des structures géométriques élémentaires. L’exposition convoque des artistes tels que Frank Stella, Richard Serra, Donald Judd ou encore Kenneth Noland, pour n’en citer que quelques uns.