du samedi 10 mars 2018 au dimanche 27 mai 2018
Vernissage vendredi 9 mars 2018

à 18h

Nikolaus Gansterer, Embodied Diagrams, 2015, performance

 

How to understand one reality through another ?
Comment comprendre une réalité au travers d’une autre ?

 

Une proposition de Sophie Orlando et Katrin Ströbel, en collaboration avec des artistes invités et étudiant.e.s en art.

Artiste autrichien vivant à Vienne, Nikolaus Gansterer effectue des recherches sur l’acte de dessiner, vu comme une « instruction pour agir », une partition, un outil de communication, une performance… en lien avec le temps, l’espace, le mouvement, le son, l’environnement… et l’imagination. Cette exposition est produite dans le cadre d’une résidence de l’artiste à la Villa Arson.

L’artiste Nikolaus Gansterer explore de quelle manière l’acte de dessiner peut devenir un outil de communication, une partition et une « instruction pour agir ». Ces dernières années Gansterer a développé des modes de notation inter- et trans-subjectifs à la limite du dessin, de l’écriture et de la performance. Ici, il s’intéresse à la manière dont le phénomène de la perception peut être capturé au moyen de catégories telles que le temps et l’espace, le mouvement et le son, ainsi que par le climat (le vent, la température…) et l’imagination.

Au cours de sa résidence à la Villa Arson, Nikolaus Gansterer développera une série de travaux explorant les processus de perception et de cognition. Dans sa pratique artistique l’in-scription et la trans-cription fusionnent avec du dessin et de l’écriture mettant en scène le déploiement de diagrammes incorporés. Dans ces diagrammes, le rôle de l’autre et de l’environnement immédiat en tant qu’écologie co-constitutive et champ de forces omniprésent sont tous deux au coeur de sa cartographie spatio-temporelle, dans laquelle des « pratiques de con-notation » sont exécutées et rendues tangibles. Par conséquent Gansterer collaborera avec un groupe d’invités pour explorer plus avant la notion de co-notation.

Nikolaus Gansterer s’intéresse profondément à ces processus fondamentaux de traduction du sens par l’humain à travers tous les sens. Il interroge la manière dont ces constructions de sens immanentes et situationnelles peuvent être développées en direction d’une autopoiesis radicale : comment un trait de pensée devient un trait sur un papier, se transforme en un trait dans l’espace ou un trait verbalisé, et ensuite de nouveau en trait articulé avec le corps entier, ou se transforme en un objet tel qu’une partition à exécuter avec d’autres.
Les objets délicats créés au cours de cette résidence de recherche donneront lieu à une documentation et seront accessibles au public sous diverses formes, en particulier lors de l’exposition dans la Galerie Carrée de la Villa Arson qui ouvrira le 10 mars 2018.

Nikolaus Gansterer en tant qu’artiste, performeur et chercheur s’intéresse particulièrement aux liens entre le dessin, la pensée, et l’action. Sa pratique est basée sur une approche trans-médiale étayée par des discours conceptuels dans le contexte performatif et de représentations cartographiques. Il présente son travail artistique et sa recherche lors de performances, d’expositions et de conférences internationales.
Gansterer a étudié la pratique de l’installation à l’Université des arts appliqués de Vienne et a terminé ses études à l’académie Jan van Eyck de Maastricht. Il est le cofondateur de l’Institut de recherche transacoustique. Il est actuellement professeur invité à l’Université des arts appliqués de Vienne.
Le vif intérêt porté par  Gansterer pour les caractères complexes des diagrammes a fait l’objet de deux publications : Drawing a Hypothesis – Figures of Thought (Dessiner une hypothèse – motifs de pensée) (2011 ; deuxième édition 2017) sur l’ontologie des formes de visualisation et le développement de la perspective diagrammatique, et Choreo-graphic Figures: Deviations from the Line (Figures choreo-graphiques : déviations de la ligne) (2017) qui explore de nouvelles formes de diagrammes incorporés en développant un système de notation interdisciplinaire entre la chorégraphie, le dessin et l’écriture.

www.gansterer.org

Informations pratiques :


Exposition ouverte de 14h à 18h tous les jours, sauf le mardi. ENTRÉE LIBRE.
Visite accompagnée « Rendez-vous / Point de vue sur l’expo », tous les jours d’ouverture à 15h. Durée 1h. Tarif : 5€
Fermée le 1er mai 2018.

 

Plus d’informations sur https://www.villa-arson.org/2017/12/nikolaus-gansterer-con-notations/