du samedi 25 avril 2015 au mardi 5 mai 2015

le 25 mai 2015 à 19h

Pavillon n°1 

Cécile Mainardi

_DSC1745

Cécile Mainardi, sans titre,  Nice le 13 mars 2015, Hôtel Windsor, chambre Jean Le Gac. Photographie: R. Petitier

Installation et vidéo-projection
25.04 – 05.05.2015
Inauguration: 25.04.2015 à 19h

Pour clore la série des évènements du Diwan, Cécile Mainardi présentera, du 25 avril au 5 mai, son premier Pavillon autour du motif oriental. S’éclairant les unes les autres, différentes pièces se donneront à voir dans l’entretien secret de leur correspondance et le décompte in fine indécidable de leur nombre. Sous le patronage courtois de Mahmud Paclerc lequel pense qu’il vaut encore mieux détourner les noms de compagnies aériennes que les avions.


Cécile Mainardi est née la même année que la série britannique Mission impossible. Poète et exo-poète, elle vit et travaille entre Nice et Paris. Elle a été pensionnaire de la Villa Médicis en 1998 et en résidence à la Villa Arson en 2005. Ses écrits ont fait l’objet de lectures publiques, d’interventions scéniques et de créations radiophoniques, dont un Atelier de Création à France Culture, l’Eau super-liquide (en 2008).
Elle intervient régulièrement dans les centres d’art, comme en novembre dernier à la Kunstalle de Mulhouse, et oriente résolument sa pratique du côté du son, de l’image animée et de la performance.
Son dernier opus, Rose Activité mortelle est sorti en 2012 chez Flammarion. A paraître en 2016, un livre de calligrammes.

Avec l’aimable concours de Publi’sign

Share on FacebookTweet about this on Twitter
Partager ce contenu